La bibliothèque en vadrouille n° 96   Mise à jour récente !


Date : 24 novembre 2016
Heure : vers 23 :15
Lieu : école d’art de Belfort

 

Entretien avec Xavier Fourt (Bureau d’Études)

 

A l’occasion de la manifestation proposée par l’ACCOLAD, intitulée : Des cartes : écrire les frontières du réel et de l’imaginaire, l’école d’art a saisi l’occasion pour inviter Xavier Fourt, l’un des fondateurs de Bureau d’études, un collectif artistique intervenant dans le champ social souvent via un moyen d’expression singulier : la cartographie.

Nous avons pu assister à la conférence qui s’appuyait sur de nombreux exemples d’actions menées par Bureau d’études dans divers contextes. Construit comme un exposé en plusieurs parties (Cartographier le capitalisme, De la planète usine à la planète laboratoire, etc..), Xavier Fourt a tenu à préciser que bien qu’ancienne (entamée en 1992), leur œuvre n’était pas encore achevée, c’est un long travail de maturation qui permet d’explorer des champs de références (sphères) souvent complexes et interdisciplinaires (art, économie, média,…).

 

La bibliothèque en vadrouille a souhaité poursuivre la discussion avec Xavier en lui posant quelques questions, qui constituent autant d’échos à certains moments de sa conférence ou des échanges étendus lors du dîner collectif et convivial qui a suivi à l’école d’art.

Entretien, première partie :

0

Xavier rappelle que la démarche de BE est nourrie de la production de cartes qui n’ont rien d’heuristiques, ce sont davantage des cartes qui décrivent des systèmes.

Nous lui demandons de commenter deux anciennes productions réalisées pour les revues Z et Checkpoint (en 2006, pour le numéro 0, coordonné par Djamel Kokene). Des éditions papier, qui illustrent son attachement pour ce médium bien que les cartes soient élaborées en amont par ordinateur. Nous lui demandons d’ailleurs au cours de l’entretien, d’évoquer ZOTERO, un logiciel de gestion de références qu’il utilise à certaines occasions.

Nous nous entretenons ensuite avec Xavier autour du projet de la Ferme de la Mhotte, un lieu singulier dans l’Allier, où s’expérimente la mise en culture des communs. Nous lui demandons de revenir sur le terme de « géologie sociale » qui s’analyse particulièrement bien sur ce territoire qui a vu naître le syndicalisme agricole à la fin du XIXe siècle.

Entretien, seconde partie :

0

Dans la seconde partie de l’entretien, Xavier évoque ses souvenirs de bibliothèques (il en a fréquenté et fréquente encore de nombreuses), puis nous lui demandons d’évoquer sa constellation de lectures-clé : il cite (entre autres) Michel Foucault et Donna Haraway. Il évoque un livre étonnant de Timothy Mitchell, Carbon Democracy. Le pouvoir politique à l’ère du pétrole paru à La découverte en 2013.

Il prépare actuellement avec Bureau d’études une cartographie sur le risque écologique, il nous révèle enfin comment s’élabore une carte…

Entretien, troisième partie :

Bibliographie :

Bureau d’études est en ce moment invité avec d’autres dans l’exposition Données à voir, à La Terrasse de Nanterre. Ils poursuivent un travail d’éditions ponctuelles avec La planète laboratoire, une revue dont le sous-titre est : « Pourquoi travaillons-nous à notre obsolescence ? » , le numéro 5 est paru en 2016.

Un « Atlas des priorités :  cartographier les pouvoirs, cartographier les communs » est accessible en ligne .

Texte, entretien et photographies : Fabien Vélasquez

Remerciements : école d’art de Belfort et Xavier Fourt